1 3000 1 300 120 15 https://girleek.net 960 0
site-mobile-logo
site-logo

BEAUTYNITY remporte l’award du Brussels Regional Prize

La jeune start-up wallonne BEAUTYNITY, porté par une femme Laetitia Smagas, remporte l’award du Brussels Regional Prize dans le cadre du « Boostcamp Start-up of tomorrow » organisé par le Microsoft Innovation Center Brussels. Lancé en juin 2018, ce moteur […]

La jeune start-up wallonne BEAUTYNITY, porté par une femme Laetitia Smagas, remporte l’award du Brussels Regional Prize dans le cadre du « Boostcamp Start-up of tomorrow » organisé par le Microsoft Innovation Center Brussels.

Lancé en juin 2018, ce moteur de recherche de la beauté et du bien-être BEAUTYNITY est une plateforme qui regroupe les des bonnes adresses beauté, coiffure et bien-être grâce une recherche sophistiquée par soin. Ce mercredi 19 décembre 2018 a eu lieu la 14e édition du Boostcamp Final organisé par le Microsoft Innovation Center de Bruxelles. Il s’agit de la concrétisation d’une semaine intensive de formations avec des experts du monde des start-ups. Parmi les 8 start-ups du boostcamp, 6 d’entre-elles ont présenté leur projet lors de la finale avec un pitch de 5 minutes chrono suivi de questions-réponses avec le jury, le tout en anglais. Deux prix étaient en jeu, dont celui de la région Bruxelles et Microsoft remporté par BEAUTYNITY.

Les points forts de BEAUTYNITY mis en avant par le jury sont qu’en plus de souligner le dynamisme du pitch, la détermination de la fondatrice, BEAUTYNITY se différencie en posant un label de qualité aux instituts de beauté, coiffeurs qui sont sur la plate-forme. En effet, selon la fondatrice, le secteur de l’esthétique, du bien-être, du coaching celui de la beauté au sens large, souffre d’un marché plus obscur qu’on retrouve sur de nombreuses pages Facebook et Instagram et qui n’est soumis à aucun contrôle. Vous vous retrouverez donc parfois déçu de l’hygiène ou de la qualité du lieu une fois sur place, alors que la page affichait plus de 5000 likes. Un tri sélectif était donc nécessaire.

Actuellement, la plateforme compte déjà plus de 80 professionnels de la beauté et du bien-être dans les provinces du Hainaut, de Namur, et récemment le Brabant Wallon. L’ouverture de la province de Liège aura lieu en janvier 2019, et dès que le site est disponible en néerlandais, dans la région Bruxelles-capitale.

WEB
Article précédent
Inspy'Tech : Angela ...
Article suivant
Girleek in Virtual R...
0 Commentaires
Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.