Tendance digitale : les boutiques connectées


Les boutiques connectées sont des magasins qui proposent le digital à tous les stades de l’expérience client

La marque Rebecca Minkoff s’est associée à Ebay afin de proposer au client une expérience unique. L’achat de vêtements n’a jamais été aussi simple et aussi satisfaisant. C’est le cas de le dire, le client se sent comme un roi.

Première étape : le/la client.e entre dans le magasin et a la possibilité d’avoir les articles sous les yeux, de toucher la qualité de l’article et de faire un petit tour sur ce que propose la marque.

Deuxième étape: il/elle se dirige vers un miroir connecté et sélectionne les articles qu’il/elle souhaite essayer en cabine. Inutile de vous encombrer, le personnel se chargera de vous préparer votre cabine avec la sélection opérée un peu plus tôt. Ce miroir permet de commander également à boire et de télécharger l’application sur votre smartphone. Lorsque votre cabine est prête, vous êtes averti.e.s par message sur votre mobile.

Troisième étape : Arrivé.e en cabine, celle-ci est aussi équipée d’un miroir connecté qui vous permet par exemple d’ajuster l’éclairage en fonction de la tenue pour mieux estimer le rendu de votre outfit lors de votre Gala prévu semaine prochaine. Il est également possible de faire la demande via le miroir pour un échange si vous souhaitez une taille en moins ou un taille en plus. Le personnel se chargera de vous l’apporter.

La vidéo vous donnera un aperçu plus détaillé de cette boutique connectée.

Rebecca Minkoff n’est pas la seule boutique connectée, le concept est également présent chez la marque Sephora à Paris, pas bien loin pour tester l’expérience. Le magasin a été baptisé Sephora Flash. La marque de lunettes Polette est également à la page des tendances digitales.

On se doute bien que la fonctionnalité des miroirs connectés et celle du service personnalisé seront principalement présentes chez les marques de luxe. Il serait compliqué pour l’enseigne Zara , par exemple, de créer une boutique connectée sous cette forme là au vu de sa nombreuse clientèle . L’enseigne espagnole propose alors de la réalité augmentée en guise d’innovation.

La concurrence est rude dans le monde du textile, il ne faudra donc pas fauter en matière de nouvelles technologies et d’UX au risque de tout faire tomber à l’eau.

SGK

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.