Les enfants peuvent aussi faire du codage


Le monde des jouets a adapté et modernisé son offre en incluant du codage

Notre ère aujourd’hui est caractérisée par la digitalisation générale de tous les aspects de la vie quotidienne. Nous sommes dans l’ère numérique.

Cette digitalisation n’épargne pas le monde du travail. En effet, il n’est plus envisageable de ne pas être apte à proposer des connaissances et des compétences informatiques. Une entreprise ne peut percer sans présence et activité sur le web.

De ce fait, il est possible aux parents d’initier leur enfant dès l’âge de 3 ans, tout en alliant amusement et apprentissage. Fisher Price a conçu par exemple une chenille programmable.

De plus, ces jouets viennent répondre à un besoin de la part des parents qui n’arrivent pas toujours à diminuer la surexposition de leur progéniture face aux écrans (règle 3-6-9-12). Il est intéressant de proposer aux enfants des jouets programmables pour rester en phase avec leur ère comme solution aux effets néfastes des écrans. Les enfants sont par la suite comblés de voir le résultat de leurs efforts, de voir leur robot prendre vie.

Les idées et propositions sur le marché ne manquent pas : Lego propose le robot Boost, Anki propose Cozmo,…

Il est possible également d’acheter des kits ludiques de codage pour les 8-12 ans.

Le géant Amazon en propose déjà sur sa plateforme et il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix.

Dans plusieurs pays, le codage et l’initiation au langage de programmation sont déjà enseignés dans plusieurs écoles.

SGK

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.