1 0 3000 0 300 120 30 https://girleek.net 960 0
site-mobile-logo
site-logo

MaestroMobile Challenge, le pokémon GO de le mobilité !

La grande nouveauté de la Semaine de la mobilité 2016 sera le MaestroMobile Challenge, organisé en partenariat avec Bruxelles Mobilité et le Ministre bruxellois Pascal Smet en charge de la mobilité. Lundi 19 et mardi 20 septembre, 80 équipes de […]

La grande nouveauté de la Semaine de la mobilité 2016 sera le MaestroMobile Challenge, organisé en partenariat avec Bruxelles Mobilité et le Ministre bruxellois Pascal Smet en charge de la mobilité. Lundi 19 et mardi 20 septembre, 80 équipes de 4 participants seront lâchées dans Bruxelles pour rejoindre 10 lieux. Le défi : utiliser le plus grand nombre de transports, en moins de temps possible et avec l’empreinte écologique la plus basse ! A l’arrivée, tous les participants auront changé leur perception sur les manières de se déplacer et la meilleure équipe remportera un city trip à Copenhague.

« Techniquement, le MaestroMobile Challenge fait partie de la dernière génération des jeux électroniques, » explique Xavier Langhendries, concepteur-partenaire, pour UrbanGaming. « Tous les participants seront géolocalisés : sur la tablette tactile mise à leur disposition (leur roadbook), ils recevront des injonctions qui les mettront face à une multitude de défis, pour expérimenter de nouvelles options de déplacement. Ils vont vivre un après-midi palpitant avec ce Pokemon Go de la mobilité. »

Créé début 2016, le MaestroMobile Challenge a l’intention de changer le regard du citoyen sur propre mobilité. Alors que la majorité d’entre-nous s’enferme dans un transport unique pour ses déplacements professionnels et privés, le MaestroMobile Challenge entend faire la démonstration que l’avenir est dans la mobilité plurielle (plurimodalité). Pas moins de douze moyens de transport différents seront à disposition des participants pour rejoindre les points de rendez-vous et prendre part aux défis, encadrés par des animateurs aguerris. 
Pour gagner des points, les défis que les participants devront affronter seront aussi variés que nombreux, par exemple : réaliser une tâche (comme la rédaction d’un compte-rendu de réunion), lorsqu’on est en train de se déplacer ; épreuves physiques d’agilité lors des points de rendez-vous ; test grandeur nature de véhicules atypiques (mono-roue, vélos, trottinettes ou scooters  électriques,…). Les critères de classement des équipes seront assez subtils : au-delà du temps total affiché par chacune, du nombre de moyens de transports utilisés et des points engrangés s’ajoutera le calcul d’empreinte écologique. «Une approche innovante de la mobilité ne peut se concevoir sans veiller à l’impact sur la planète,» précise Christophe Koninckx, directeur stratégique d’Emulations durables, le partenaire communication du MaestroMobile Challenge.

Notons qu’une équipe de CEO (Chief Executive Officers) participeront également au MaestroMobile Challenge.  Jusqu’à présent, KBC Brussels et Modalizy (Octa+) sont inscrits dans ce “challenge dans le challenge”, soutenu par BECI.  Ce sera une bonne manière pour des dirigeants d’entreprises de se rendre compte des défis de la mobilité sur le terrain. Aujourd’hui, le MaestroMobile Challenge s’adresse aux entreprises mais dans le futur, l’équipe envisage de s’ouvrir également au grand public.  Les organisateurs du MaestroMobile Challenge tiennent à souligner l’implication et l’enthousiasme extrêmement positifs de ses partenaires et peut d’ailleurs compter depuis la semaine dernière sur le soutien de KBC Brussels, SNCB, Scooty et Le Soir.

MOBILE
Previous Post
Jukedeck, l'applicat...
Next Post
La startup belge Cen...
0 Comments
Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.