Charlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotion

Charlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotion

Charlotte Vandriessche, jeune photographe originaire de Charleroi commence à être de plus en plus connue en Belgique. Sa passion c’est la photo argentique et le portrait des années 40-50. Son dernier projet, « Des madeleines dans la tête»  traduit le fait qu’elle se sent parfois paniquée à l’idée du temps qui passe. Et c’est d’ailleurs de là qu’elle tire son inspiration, par besoin de fixer ses souvenirs d’enfance avec son objectif.

Ses débuts datent de ses 15 ans, lorsqu’elle découvre le travail d’Edward Sheriff Curtis, photographe ethnologue qui a passé toute sa vie à photographier des Indiens d’Amérique comme dernier témoignage d’une culture en disparition. Ce fut un choc. Que resterait-il si ce photographe n’avait pas réalisé ce travail?

Après coup, Charlotte a fait des études en photographie au « 75 » à Bruxelles où elle a perfectionné sa technique et son œil d’artiste.

Actuellement, elle vient de créer son propre studio, “Le Rétro Studio”, imitant les portraits des années 40-50 qu’elle ne manquera pas de présenter lors de ses prochaines expositions.

Charlotte utilise les réseaux sociaux et en particulier Facebook pour faire la promotion de son travail, vous pouvez d’ailleurs le retrouver sur  http://www.facebook.com/CharlotteVandriesschePhotographe

Charlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotionCharlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotionCharlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotion

Charlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotionCharlotte, passionnée de photo des années 40-50, utilise les outils de son époque pour faire sa promotion

EGK

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.