1 3000 1 300 120 15 https://girleek.net 960 0
site-mobile-logo
site-logo

3615 GIRLEEK, le Minitel va être débranché!

Minitel
Le 30 juin 2012 verra s’éteindre un des fleurons de notre patrimoine. Mesdames et Messieurs, sachez que le Minitel sera définitivement débranché ! Le service était en sursis. Son arrêt, d’abord programmé en 2008, avait du être repoussé devant la levée […]

Le 30 juin 2012 verra s’éteindre un des fleurons de notre patrimoine. Mesdames et Messieurs, sachez que le Minitel sera définitivement débranché ! Le service était en sursis. Son arrêt, d’abord programmé en 2008, avait du être repoussé devant la levée de boucliers suscitée par son annonce.

Lancé en 1982, le Minitel a connu son apogée en 2000, avec 9 millions d’utilisateurs.  En 2010, 950 000 français consultaient les services du Minitel via internet, et 810 000 possédaient encore un appareil.

Des 25 000 services proposés, nous nous souvenons du 3611 (l’annuaire), du 3615 SNCF, de l’accès aux résultats d’examen, et bien sûr, aux fameuses messageries roses!! Souvenez-vous du fameux 3615 ULLA, qui a fait rire bêtement bien des pré-ados des années 80 et 90.

Le Minitel, c’était des informations qui s’affichaient, ligne par ligne, avec une lenteur exaspérante. Ceux qui s’énervent lorsque le téléchargement de leur série préférée n’est pas assez rapide devraient être condamnés à passer 30 jours équipés seulement du Minitel.

Le Minitel c’était une image affreuse, avec de gros pixels et des couleurs criardes (rouge, jaune, bleu) sur un fond noir.

Mais le Minitel c’était aussi, en 2007, 100 000 euros de chiffres d’affaires et 10 000 000 de connexions. Mais la baisse entamée lors de la démocratisation d’internet n’a fait que s’accélérer. En 2011, il ne restait plus que 1800 services. Les grands groupes comme la SNCF, Air France, LCL… ont déjà fermé leurs services.

Ses partisans ne manquent pourtant pas d’arguments : pas de virus, pas de pub ni de spams, pas d’arnaques ni de détournement de données personnelles. Mais la technologie utilisée est obsolète, le nombre d’utilisateurs et le chiffre d’affaire s’effondrent. Alors, laissons-le quitter la scène en beauté.

Les pétitions, les manifestes et même un groupe de soutien sur Facebook (quelle ironie !). Les derniers défenseurs du Minitel s’ils ont tout tenté,  n’auront finalement pas eu gain de cause.

A voir ou à revoir, ce reportage du JT d’Antenne 2 en 1983, présenté par un Noël Mamère geek à souhaits !

http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAB8301844101/l-informatique-au-quotidien.fr.html

AFGK

HIGH-TECH
Article précédent
Les femmes ont un av...
Article suivant
"Finder" ou comment ...
0 Commentaires
Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.