1 0 3000 0 300 120 30 https://girleek.net 960 0

Skin Scan : la prévention du mélanome

Skin Scan : la prévention du mélanome
C'est le printemps ! Je suppose que cela ne vous aura pas échappé. Les plus chanceux commencent à se rendre à la plage et nous pouvons commencer notre campagne de bronzage printemps/été 2012 :)
MAIS... Avec 1000 nouveaux cas par an en Belgique, et environ 7000 en France, les cancers de la peau font partie de ceux qui augmentent les plus fortement depuis 20 ans. Et la principale cause de cette explosion de mélanomes semble bien être l'exposition excessive au soleil. Cela concernerait deux tiers d'entre eux. Cette augmentation est particulièrement préoccupante chez les hommes, mais concerne l'ensemble de la population.

C’est le printemps ! Je suppose que cela ne vous aura pas échappé. Les plus chanceux commencent à se rendre à la plage et nous pouvons commencer notre campagne de bronzage printemps/été 2012 🙂

MAIS… Avec 1000 nouveaux cas par an en Belgique, et environ 7000 en France, les cancers de la peau font partie de ceux qui augmentent les plus fortement depuis 20 ans. Et la principale cause de cette explosion de mélanomes semble bien être l’exposition excessive au soleil. Cela concernerait deux tiers d’entre eux. Cette augmentation est particulièrement préoccupante chez les hommes, mais concerne l’ensemble de la population.

Se protéger du soleil, limiter les expositions, utiliser des écrans solaires… des mesures préventives existent, mais les instituts de veille sanitaire déplorent l’insuffisance de l’adhésion du public aux campagnes de prévention. Or il faut savoir que si le mélanome malin, le moins fréquent mais le plus dangereux des cancers de la peau, est devenu la première cause de mortalité par cancer des jeunes adultes. La meilleure chance de guérison exige un diagnostic précoce.

Alors comment savoir si l’on doit consulter son dermatologue ?
Jusqu’à présent, les médecins nous conseillaient un outil de diagnostic à cinq critères : ABCD :

  • A:  asymétrie  du grain de beauté
  • B: Bord irrégulier
  • C: Couleur, apparition de zones dépigmentées ou de tâches grises, rouges ou bleues
  • D: Dimension, la taille du grain de beauté augmente (supérieure à 6 mm)
  • E: Evolution ou épaississement du grain de beauté

      

Des dermatologues australiens ont simplifié cette règle, en ne retenant que les critères A et C. Mais cela reste très difficile d’estimer la dangerosité des grains de beauté, même en suivant ces règles et ce par manque de points de comparaison.

L’iPhone vient à notre aide! Une application développée par Victor Anastasiu et une équipe de douze personnes comprenant dermatologues et mathématiciens, Skin Scan est un outil de prévention.

Vous photographiez vos grains de beauté. L’algorithme spécialement conçu à cet effet calcule leur dimension et analyse leur  forme. Ils sont alors classés dans une des trois catégories de risques : faible, moyen ou élevé.
Chaque cas analysé est gardé en mémoire. Il est donc possible de surveiller l’évolution de grains de beauté suspects.

Votre âge et votre sexe sont pris en compte dans l’analyse. En cas de signe suspect ou de doute, l’application vous conseille de consulter un dermatologue et vous indique même l’adresse du plus proche de vous.

Les développeurs précisent que cette application est un outil informatif et ne pose en aucun cas un diagnostic. Il ne remplace en aucun cas une consultation chez un spécialiste. Et s’il encourage à rester vigilant, la meilleure prévention reste une exposition modérée (et surtout pas aux heures les plus chaudes) et une protection adaptée.

Disponible pour 3,99 euros sur l’App Store .

AFGK

MOBILE
Previous Post
Le SAMSUNG GALAXY Be...
Next Post
Le shopping ça creu...
0 Comments
Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.